Accueil      Notre Engagement      Nos prestations      Nous situer      Nous contacter





UNE RÉVOLUTION CLÉ EN MAIN



Mes associé-es et moi-même avons pris l'initiative de distribuer chaque année 50 % des bénéfices de nos deux sociétés existantes à l'ensemble de nos salarié-es, ce, sans distinction de hiérarchie et au prorata du nombre de jours ouvrés dans l'entreprise par chacun des salarié-es de chacune de nos structures (FOX GARANTIE Le Grand- Quevilly et FOX GARANTIE Le Havre).

Comment s'articule ce partage des bénéfices ?

Prenons l'exemple d'une société qui compte 5 salarié-es hors dirigeant(es), et qui affiche un bénéfice net comptable après IS (impôts société) de cinquante mille euros (50 000 €). Vingt cinq mille euros (25 000 €) sont donc reversés aux 5 salarié-es sous forme de prime, sans distinction de statut, qu'ils soient qualifiés ou non, ce au prorata du nombre de jours travaillés par chacun des salarié-es au cours de l'exercice social.

Cette distribution des richesses produites est-elle un leurre ?

Mes associés et moi-même avons mis en place cet avantage pour un tout premier salarié, le 1er septembre 2021, sur la structure du Bois Cany Le Grand-Quevilly dont l'exercice social a été clôturé le 31/12/2021. Huit autres salarié-es sur une deuxième structure, celle du Havre, bénéficient dès cette année 2022 de la même mesure, pour un résultat qui sera distribué sur le premier semestre 2023.

Le bilan comptable de la structure FOX GARANTIE Le Grand-Quevilly sort fin avril 2022, sous réserve qu'il n'y ait aucun retard. Aussi est-il prévu de distribuer 50 % des bénéfices alloués au salarié fin mai 2022 ; étant entendu que nous espérons afficher le meilleur résultat possible. Pour information, depuis janvier 2022, un deuxième salarié a été embauché sur cette structure.

Ce partage des richesses peut-il être reproduit à plus grande échelle ?

Mes associés et moi-même avons fait le pari de défendre cette mesure en multipliant les ouvertures de centres partout où nous aurons des opportunités. Cependant, avant de nous lancer dans la création de nouveaux centres en 2023 et les années suivantes, nous allons d'abord consolider ces deux premiers centres pilotes en 2022.

Nous comptons aussi ouvrir un premier salon de coiffure dans lequel nous allons appliquer la même mesure dans les mêmes proportions que celle affichée plus haut dans ce manifeste, sans toutefois arrêter une date d'ouverture.

Certaines et certains se demanderont quel rapport il peut y avoir entre l'automobile et la coiffure ? Aucun ! Si ce n'est de changer la donne sur deux activités assez peu gratifiantes financièrement pour les salarié-es de ces branches.

Défendre le partage des richesses, pourquoi ?

Pour offrir à nos actuel-les et futurs salarié-es des gages qui leur permettent de se sentir humainement et financièrement considéré-es. Pour leur permettre de vivre décemment du fruit de leur travail.

Par ailleurs, pour offrir aux générations futures l'occasion de revoir leur jugement sur l'opportunité de croire encore dans ce que la société est capable de leur offrir, qu'elles aient suivi ou non un cursus plus ou moins diplômant.

Quelle légitimité avons-nous pour défendre une telle mesure ?

Aucune ! Si ce n'est cette envie de proposer une alternative qui reprend le meilleur des deux systèmes existants, à savoir le capitalisme et le socialisme.

Pour information, je suis au capital de quelques TPE (participations minoritaires), et depuis cinq ans que j'œuvre pour convaincre mes différent-es associé-es majoritaires de mettre en place la mesure au sein de leurs entreprises, à ce jour aucun ni aucune n'a souhaité l'appliquer.

Approuver le partage des richesses quand nous sommes salarié-es, oui ! Une fois aux commandes, il est urgent de penser autrement...

Qu'attendons nous de cette mesure que nous mettons en place ?

Qu'elle rappelle à toutes et tous que le chemin à parcourir pour convaincre les chef-fes d'entreprises, les financiers et les actionnaires du monde entier de revoir leurs positions financières vis-à-vis de leurs salarié-es est aujourd'hui plus que jamais d'actualité.

Qu'elle rappelle à toutes celles et ceux qui aspirent à un plus juste partage des richesses produites, que nous avons aujourd'hui la possibilité de défendre cette cause appelée à se propager inexorablement, quelque soit les forces contraires qui souhaitent ne jamais voir notre initiative reprise et se développer à l'échelle planétaire.

Notre mesure a-t-elle une chance de se propager dans le monde ?

Aucune, si nous n'agissons pas pour soutenir les employeurs et tous les franc-tireurs qui mettront en place cette mesure !!! C'est pourquoi nous espérons vous voir adhérer nombreux à ce nouvel idéal et vous invitons à relier notre engagement sur les Réseaux, en attendant la création de notre chaîne Youtube sur le premier semestre 2022, chaîne sur laquelle nous vous proposerons un RDV bimensuel intéractif, car aujourd'hui plus qu'hier, nous avons collectivement le pouvoir de changer le monde en orientant notre consommation et en privilégiant les entreprises qui appliqueront cette mesure salariale.

Joël et Philippe

PS : Le rapport au travail peut changer par le biais d'une distribution égalitaire des profits. N'en doutez pas, tous unis nous avons le pouvoir de porter ce projet. Aussi, j'invite toutes les personnes qui se reconnaîtront dans cette mesure à suivre notre actualité et à colporter cette initiative le plus largement possible. A titre d'exemple, en distribuant 50 % de ses résultats réalisés sur son exercice 2020, une firme de soda "adorée" par RONALDO aurait versé une prime supérieure à 40 000 € à chacun de ses salarié-es. No comment !!!








Fox garantie

Prestations
Éligibilité
Charte qualité
Engagement


A propos

Qui sommes nous ?
Conditions générales de vente et d'utilisation
Mentions légales


Nous contacter

Par mail
Par courrier
Par téléphone









© copyright 2021 - foxgarantie.fr